Revue de presse – Novembre 2016

Je vous propose un nouveau numéro de ma « Revue de Presse ». Vous y retrouverez un best of des articles publiés ces dernières semaines (on et off line) sur l’actualité du marché de l’immobilier ete celui de la location meublée en particulier…

Logo_LePoint fr Immobilier : où investir à Paris ?

Un peu plus d’un an après l’encadrement des loyers parisiens, les investisseurs boudent un peu la capitale. « Face à des rendements en baisse, une partie des acquéreurs ont reporté leur achat sur la petite couronne où ils peuvent encore fixer librement le montant de leur loyer », constate Didier Camandona, président de la Fnaim du Grand Paris. Quant aux autres, convaincus que Paris reste une valeur refuge « qui se vendra toujours plus cher que le reste de l’Hexagone, ils privilégient l’emplacement », souligne Thierry Delesalle, notaire à Paris.
Les investisseurs tentés par la location saisonnière se focalisent sur les arrondissements centraux, ceux qui préfèrent la location traditionnelle jouent la carte des arrondissements périphériques. « Ces secteurs, comme le IXe , le Xe , le XXe ou le XVe, offrent de meilleures rentabilités car ils sont moins chers à l’achat », explique Mathias Ramsbott, responsable de l’agence Lodgis.
Lire la suite de l’article

Logo_LeFigaro.fr À Paris, les loyers des meublés s’orientent à la baisse

Selon un baromètre récent, les locations meublées dans la capitale affichent des loyers en recul annuel de 1,7% dans les arrondissements centraux de la capitale. Un recul lié au contexte sécuritaire.
Alors que les locations meublées semblaient maintenir leurs loyers plus fermement que les logements vides, elles s’affichent désormais également en légère baisse. Selon le dernier baromètre de la location meublée publié par l’agence spécialisée Lodgis, les tarifs sont en légère baisse de 0,3% en un an au troisième trimestre 2016.
Lire la suite de l’article

Logo_LeMonde.FR_ Les chambres de bonne sont-elles rentables ?

« Avec les loyers plafonnés, elles le sont de moins en moins, estime Maud Velter. La rentabilité moyenne d’une petite surface louée vide atteint entre 1 % et à 1,5 %, celle d’un meublé autour de 3,5 %. » Cela dans l’hypothèse où les bailleurs respectent l’encadrement des loyers, ce qui ne semble pas être le cas pour la majorité d’entre eux d’après le site Meilleursagents, qui suit les loyers depuis la mise en place de cette mesure, le 1er août 2015. « Sur l’ensemble des petites surfaces de moins de 15 mètres carrés proposées à la location à Paris, 80 % d’entre elles le sont à un prix supérieur aux loyers majorés dans leur zone, contre 30 % pour l’ensemble des biens », constate Sébastien de Lafond.
Lire la suite de l’article

Logo_LePoint fr Immobilier : l’étau se resserre sur Airbnb

Les hôteliers font grise mine. La saison estivale 2016 n’a pas été un bon cru pour le tourisme étranger en France, notamment à Paris. Ce qui n’est pas sans répercussions sur les locations d’appartements proposées sur des plateformes spécialisées. Propriétaire d’un deux-pièces de 25 mètres carrés dans le 15e arrondissement, Isabelle a fait les frais de cette désaffection : « Depuis trois ans, j’avais l’habitude de faire le plein de réservations entre mai et août. Mais, depuis les attentats de novembre, c’est fini. Cette année, j’atteins tout juste une semaine d’occupation par mois. » Directrice de Lodgis, une société spécialisée dans les meublés parisiens, Maud Velter est formelle : « Face à ces locations qui ne font plus recette et dont certaines accusent près de 80 % de baisse de fréquentation, certains propriétaires préfèrent revenir vers la location en meublé de longue durée. »
Lire la suite de l’article

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises

Qui suis-je ?

Maud Velter
Maud Velter
Legal & practical advice for furnished rentals
Associate and Legal Director of Lodgis, furnished rentals and property law specialist