Saviez-vous que dans 85% des cas il était plus intéressant pour les loueurs en meublé non professionnels de déclarer leurs revenus locatifs au régime réel plutôt qu’au régime micro BIC ?

En effet, les LMNP ont le choix entre deux régimes fiscaux pour déclarer leurs revenus issus de la location meublée :

  • Le régime micro BIC : par défaut, y sont soumis les loueurs en meublé non professionnels dont les revenus locatifs sont inférieurs à 33 100€ pour 2017. Ils bénéficient alors d’un abattement forfaitaire de 50% sur leurs revenus.
  • Le régime réel : beaucoup plus intéressant fiscalement (il permet de déduire de multiples charges et frais liés à l’activité, mais également d’amortir la valeur du bien et du mobilier), il s’applique automatiquement aux LMNP qui percevront plus de 33 100€ de loyers sur 2017.

Cependant, il est souvent bien plus avantageux de déclarer ses revenus de location meublée au régime réel (même inférieurs à 33 100€).
Le propriétaire d’un logement meublé peut donc choisir d’opter pour ce régime. Pour cela, il doit en informer l’administration fiscale en envoyant un courrier de levée d’option au centre des impôts des entreprises auquel est rattaché son bien :

  • Avant le 2 mai 2017 pour les propriétaires ayant débuté leur activité de LMNP en 2016 (l’option peut être jointe à la déclaration).
  • Avant le 1er février 2017 pour les LMNP ayant déjà fait une déclaration au régime micro BIC. Ils pourront ainsi déclarer leurs revenus locatifs de 2017 au régime réel.

Afin de définir quel régime fiscal vous est le plus avantageux, je vous invite à aller sur le site jedeclaremonmeuble.com : vous y trouverez

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

4 commentaires

  1. BANREZES Auteur mai 24, 2017 (1:55 )

    Un grand merci pour votre blog.
    Nous découvrons que nous n’avons pas envoyé à temps (2 mai 2017) de levée d’option aux centre des impôts des entreprises, par méconnaissance.
    Pensez-vous que l’administration sera indulgente et acceptera que nous ne le fassions que maintenant ?

    Cordialement.

    Répondre à BANREZES
    • Maud Velter Auteur mai 29, 2017 (11:31 )

      Bonjour,
      Si vous n’avez pas encore déclaré vos revenus locatifs, et que c’est votre première année d’activité de loueur en meublé, oui, l’administration sera à priori indulgente.
      Si vous avez déjà déclaré vos revenus locatifs (au régime micro BIC donc), il se peut que cela soit plus compliqué. Vous devrez alors envoyer votre courrier de levée d’option avant le 1er février 2018 pour déclarer vos revenus locatifs de 2018 au régime réel.
      Dans tous les cas, je vous invite à appeler votre centre des impôts des entreprises pour faire le point avec eux et voir si vous pouvez déclarer vos revenus de 2016 au régime réel. Et n’hésitez pas à aller glaner des conseils sur le sujet sur le site http://www.jedeclaremonmeuble.com.
      Bonne journée !

      Répondre à Maud Velter
  2. Emmanuel D'ADHEMAR Auteur juin 19, 2017 (10:07 )

    Bonjour,
    J’ai acheté un appartement, que j’ai rénové entre Mai 2016 et maintenant (Juin 2017), et que je vais louer en meublé. J’ai fait ma déclaration des revenus de 2016, et je pense avoir fait une erreur puisque j’ai indiqué le montant des travaux effectués sur 2016 sur le formulaire 2044. En lisant un de vos article, je comprend que je n’aurais pas du mettre cela sur ce formulaire (car il correspond à des revenus fonciers), mais j’aurais du faire une « déclaration de début d’activité » (avant le 2 mai 2017), et indiquer le montants des travaux dans les revenus BIC.
    Est-ce bien cela ? Le début d’activité correspond-t-il à la date de début des travaux, ou la date de début de la location ?
    Merci pour tous vos articles et conseils.

    Répondre à Emmanuel D'ADHEMAR
    • Maud Velter Auteur juin 20, 2017 (12:19 )

      Bonjour,

      Effectivement la date de début d’activité est la date de début des travaux.
      Je vous conseille de faire une déclaration rectificative par rapport au formulaire 2044 que vous avez rempli.
      Vous devez faire votre déclaration de début d’activité dès que possible et établir votre liasse fiscale pour l’année 2016 sur laquelle figureront les travaux réalisés (qui seront amortis à partir de juin 2017, date de mise en location). Pour vous aider, je vous invite à consulter le site http://www.jedeclaremonmeuble.com

      Bonne journée !

      Répondre à Maud Velter

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises

Qui suis-je ?

Maud Velter
Maud Velter
Conseils juridiques et pratiques de la location meublée
Directrice Associée et Directrice Juridique de Lodgis, spécialiste de la location meublée à Paris et du droit immobilier

Mes derniers tweets