Pour rappel, les recettes issues de la location meublée appartiennent à la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux. Pour déclarer leurs revenus locatifs, les LMNP ont alors le choix entre le régime micro-BIC, très simple d’utilisation, et le régime réel, plus complexe au niveau administratif.

Pourtant, dans 85% des cas, le régime réel est plus avantageux pour les loueurs en meublé, avec à la clé une économie d’impôt non négligeable !

Si vos recettes de 2017 sont inférieures à 70 000€ (33 200€ avant la loi de Finance 2018), vous serez par défaut soumis au régime Micro BIC.
Mais vous pouvez tout de même opter pour le régime réel. Pour cela, il suffit d’en informer l’administration fiscale en leur envoyant un courrier de levée d’option. Se présentent alors deux cas de figure :

  • 1/ Vous avez débuté votre activité de loueur en meublé en 2017 : vous pouvez joindre le courrier de levée d’option avec votre liasse fiscale (document comptable nécessaire pour déclarer au régime réel) avant la date du 3 mai 2018.
  • 2/ Vous avez débuté votre activité de loueur en meublé avant 2017 et vous avez réalisé votre dernière déclaration de revenus locatifs au régime micro BIC : vous avez jusqu’au 1er février 2018 pour lever l’option qui vous permettra de déclarer vos revenus de 2018 au régime réel (il est malheureusement trop tard pour vos revenus de 2017 que vous devrez déclarer au régime micro BIC).

Dans un cas comme dans l’autre, le courrier de levée d’option doit être envoyé au centre des impôts des entreprises auquel le bien loué est rattaché. Pour plus de sécurité, vous pouvez l’envoyer par courrier avec accusé de réception.
A savoir : l’option est valable pour un an et est tacitement reconductible pour la même période.

Vous souhaitez connaître le régime fiscale le plus avantageux pour déclarer vos revenus locatifs ?
Vous souhaitez en savoir plus sur le régime réel ?
Je vous invite à allez sur le site de Jedeclaremonmeuble.com : vous y trouverez un simulateur gratuit pour pouvoir comparer les deux régimes déclaratifs ainsi que de multiples conseils pour déclarer sereinement vos revenus de location meublée.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

2 commentaires

  1. Josh Auteur janvier 31, 2018 (5:46 )

    Bonjour, merci pour ce site ! Je loue un appartement meublé depuis longtemps et me suis toujours déclarée en Micro BIC. J’avais lu quelque part qu’on pouvait se déclarer au régime réel mais que cela entrainait l’obligation de le faire pendant les 2 années suivantes, vous parlez ici de  » reconduction tacite  » ? Quand est il vraiment ?

    Répondre à Josh
    • Maud Velter Auteur février 1, 2018 (3:05 )

      Bonjour,

      Depuis le 1er janvier 2018, si vous choisissez de déclarer vos revenus locatifs au régime réel, cette option est valable pour un an (et non plus 2) et est tacitement reconductible pour la même période (donc un an). Cette nouveauté vous permet dans les faits de changer de régime déclaratif d’une année à l’autre.

      Bonne journée !

      Répondre à Maud Velter

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises

Qui suis-je ?

Maud Velter
Maud Velter
Legal & practical advice for furnished rentals
Associate and Legal Director of Lodgis, furnished rentals and property law specialist