Vous avez accepté un poste à l’étranger et l’expatriation va devenir une réalité : que faire de votre logement en France ? Plusieurs options s’offrent à vous, le vendre avant votre départ ou bien le louer, avec ou sans les meubles. Lors d’une expatriation de quelques mois à quelques années, la location meublée est souvent la solution la plus judicieuse tant d’un point de vue pratique que financier.

Louer meublé : une solution pratique pour les propriétaires expatriés

Vous êtes propriétaire et partez à l’étranger, vous êtes persuadé que le logement que vous quittez ne sera plus adapté à vos besoins lors de votre retour, la vente peut alors être une solution patrimoniale intéressante. S’agissant de votre résidence principale, vous serez exonérés d’impôt sur la plus-value et vous pourrez réinvestir les fonds dans de nouveaux projets personnels ou patrimoniaux plus intéressants.
En revanche, si vous souhaitez conserver ce logement dans votre patrimoine, la location, vide ou meublée, s’imposera à vous.
Si votre logement se situe dans une grande ville, opter pour la location meublée offre deux avantages d’un point de vue pratique. Le premier est évident : cela vous évite de procéder au déménagement de vos meubles pour une durée temporaire et de supporter éventuellement le coût d’un garde-meuble.
Le second est lié à la durée de l’expatriation qui est rarement certaine : la location meublée vous permettra de louer votre logement pour des durées plus courtes qu’en location vide, et de bénéficier d’une certaine souplesse pour programmer votre retour. En effet, en meublé vous pouvez louer pour quelques mois ou, s’il s’agit de la résidence principale de votre locataire, pour une durée d’un an tacitement renouvelable contre trois ans en location vide. Concrètement cela signifie que chaque année, vous aurez la possibilité de donner congé à votre locataire, avec un préavis de trois mois, alors que cette possibilité ne vous sera offerte que tous les trois ans en louant vide, et le préavis sera de six mois.

Location meublée intéressante fiscalement pour les expatriés

En fonction du type de logement, de la situation géographique et de la qualité de l’équipement, les loyers en meublé sont 15 à 20% plus élevés que ceux du vide. De plus, d’un point de vue fiscal, les revenus que vous retirez de cette location seront imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux, souvent plus avantageuse que celle des revenus fonciers. Vous aurez le choix entre le régime micro BIC et le régime réel.
Après avoir déterminé le bénéfice taxable (50% des recettes annuelles au micro BIC, montant à déterminer au régime réel), l’impôt sera calculé en appliquant le barème progressif et le système du quotient familial, comme pour un résident en France avec un taux minimum d’imposition de 20%.
Dans la pratique si vous ne percevez pas d’autres revenus en France (ou s’ils sont faibles) vous serez imposé à un taux forfaitaire de 20% au titre de l’impôt sur le revenu.

Si la solution du meublée est intéressante à tous points de vue lors d’une expatriation, pensez à confier la gestion locative à un administrateur de biens spécialisé dans ce domaine, qui saura répondre aux exigences et spécificités de la clientèle, cela vous évitera biens des désagréments.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

3 commentaires

  1. Julien VR Auteur janvier 4, 2017 (8:25 )

    Intérressant, un point de vue très appréciable.

    Répondre à Julien VR
  2. Simon Auteur janvier 16, 2017 (9:17 )

    Moi-même expatrié, j’ai en effet opté pour la location meublée. J’ai comme vous le recommandez fait confiance à un gestionnaire de biens spécialisé : Actibail. Je ne le regrette pas ! La fiscalité est en effet très avantageuse et Actibail m’aide même à remplir ma déclaration de revenus locatifs.

    Répondre à Simon
    • Maud Velter Auteur mars 16, 2017 (11:49 )

      Merci Simon pour votre retour d’expérience ! Effectivement, en cas d’expatriation, il vaut mieux se faire accompagner par un spécialiste tel que Lodgis ou Actibail…

      Répondre à Maud Velter

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises

Qui suis-je ?

Maud Velter
Maud Velter
Conseils juridiques et pratiques de la location meublée
Directrice Associée et Directrice Juridique de Lodgis, spécialiste de la location meublée à Paris et du droit immobilier

Mes derniers tweets